Les 10 meilleures façons pour améliorer la confiance en soi de votre enfant

Votre enfant a pour habitude de vous répondre « je ne peux pas le faire », « je suis hyper nul(le) » quand vous lui demandez de faire quelque chose ? Est-il solitaire ? Refuse-t-il de lever sa main pour poser de questions ou pour y répondre, même s’il connait parfaitement la réponse ? Cherche-t-il toujours votre consentement ou désire-t-il être rassuré avant de faire quoi que ce soit ?

Si votre enfant manifeste un ou plusieurs de ces cas, sachez qu’il manque de confiance en lui. Si vous voulez qu’il dépasse cela, il faudra veiller à quelques pratiques.

Montrez à votre enfant que vous êtes présent pour lui, valorisez les efforts qu’il fait. Confiez-lui des tâches légères adéquates à son âge, enseignez-lui à voir positivement chacune de ses échecs et des erreurs. Motivez-le à tenter de nouvelles expériences, autorisez-le à nouer des liens avec des personnes autres que vous. Épaulez-le à s’affirmer face à ses goûts et encouragez-le dans ses choix. Cherchez à savoir ses ressentis, posez-lui constamment des questions.

C:\Users\user\Desktop\parents_avec_fille_super_heois.jpg

Quelques astuces pour améliorer la confiance en soi des enfants

Amener votre enfant à développer sa confiance en lui dès son plus jeune âge, lui sera bénéfique durant toute sa vie.

Pour ce faire :

  • Montrez à votre enfant que vous êtes présents pour lui ;
  • Mettez en avant les efforts qu’il fait ;
  • Confiez à votre enfant de légères tâches qu’il peut faire en toute aisance ;
  • Enseignez à votre enfant à voir positivement ses échecs et ses erreurs ;
  • Motivez votre enfant à tenter de nouvelles expériences ;
  • Autorisez votre enfant à nouer des liens avec des individus autres que vous ;
  • Épaulez votre enfant à s’affirmer face à ses goûts et encouragez-le dans ses choix ;
  • Cherchez à savoir les ressentis de votre enfant ;
  • Posez constamment des questions à votre enfant ;
  • Allez tout doucement avec votre enfant.
C:\Users\user\Desktop\parents-autisme-enfant.jpg

Montrez à votre enfant que vous êtes présent pour lui 

Beaucoup de parents négligent ce fait et ignorent que cela a un impact direct sur la confiance en soi de leur enfant. Votre enfant a besoin de savoir que vous êtes à ses côtés pour l’encourager et lui apporter un coup de main lors qu’il en ressent le besoin.

Lisez aussi  Quels sont les risques d'internet sur les enfants ?

Veillez à ne pas tout faire à sa place. Laissez-lui la possibilité de prendre ses propres risques. Soyez là pour l’épauler dans toutes les circonstances.

Mettez en avant les efforts que fait votre enfant

Votre enfant a besoin de se sentir valorisé pour avoir confiance en lui. N’hésitez pas à dire fréquemment à votre enfant « Tu peux le faire » ; « Je t’observe », « Je suis à tes côtés ». En lui disant de tels mots, votre enfant développera un certain courage et une détermination pour réaliser des défis qui se présentent à lui.

Plus vous valorisez les efforts que votre enfant fournit, plus il aura confiance en lui. Peu importe l’âge de votre enfant, faites l’effort de toujours l’encourager, lorsqu’il accomplit une tâche plutôt difficile.

Confiez à votre enfant de légères tâches qui sont en adéquation avec son âge 

En confiant de petits travaux à votre enfant, sachez que vous faites naître en lui une sensation agréable, car il se sent utile à vos yeux. Demandez-lui de ranger sa chambre ainsi que ces jouets ou encore de bien vouloir vous aider à mettre la table.

En lui demandant de faire ces petites choses pour lui-même ou encore pour vous, votre enfant comprendra que vous avez une certaine confiance en lui et cela ne fera que le galvaniser à en faire davantage.

Enseignez à votre enfant à voir positivement ses échecs et ses erreurs 

Si vous désirez que votre enfant puisse développer une confiance en lui-même, il est impératif qu’il ne fasse pas tout parfaitement. Il faut qu’il comprenne qu’il y a des hauts et des bas dans la vie.

Il doit se rendre compte lui-même, qu’il a des limites et des capacités qu’il doit améliorer. Vous devez lui faire comprendre, dès le bas âge, que tout le monde peut faire preuve d’imprudence et que le plus important est de chercher à corriger ses imperfections.

Lisez aussi  Comment éviter de devenir un parent toxique qui nuit à ses enfants sans le réaliser ?

Motivez votre enfant à tenter de nouvelles expériences 

Tentez de nouvelles expériences permet à votre enfant de sortir de sa zone de confort. C’est un grand pas pour toute personne qui désire avoir confiance en lui-même. Vous pouvez lui demander de faire du vélo sur deux roues, s’il avait l’habitude d’en faire seulement, quand il y a la troisième roue en place. S’il réussit, votre enfant aura beaucoup plus confiance en lui et voudra tenter de nouvelles expériences.

Autorisez votre enfant à nouer des liens avec des individus autres que vous 

Laissez votre enfant faire de nouvelles connaissances. Il est important qu’il tisse de nouvelles relations amicales ou encore parentales.

Les liens qu’il tisse lui permettront de mieux se connaitre, et par la même occasion, il prendra connaissance de ses diverses aptitudes sociales.

Épaulez votre enfant à s’affirmer face à ses goûts et encouragez-le dans ses choix 

Soyez à l’écoute de ses désirs. Posez-lui la question pour savoir quel livre il aimerait bien que vous lui lisiez avant qu’il aille dormir. Vous pouvez chercher à savoir ses préférences pour couleur et la marque de chaussures.

Si vous prenez l’habitude de lui poser de telles questions, il se sentira à l’aise dans ses choix et il lui sera beaucoup plus facile de s’affirmer face à ses choix.

Cherchez à savoir les ressentis de votre enfant 

Faites le nécessaire pour avoir le maximum d’information sur les émotions et les ressentis de votre enfant. Posez-lui de temps à autre la question comme « qu’est ce qui t’arrive », « pourquoi as-tu mauvaise mine »… Si vous prenez le temps d’accompagner votre enfant comme cela se doit, vous lui donnez la possibilité d’apprendre à mieux se connaitre.

Plus votre enfant en sait davantage sur sa personnalité, plus grande sera la confiance qu’il aura en lui-même. Si vous ignorez volontairement ses émotions et ses ressentis, en lui disant sans cesse « pourquoi tu pleures », « arrête-moi ce que tu fais là », ou encore « tu n’as rien et tu pleures » ; vous créerez dans son esprit une énorme confusion.

Lisez aussi  Comment protéger son bébé des piqûres de moustiques ?

Posez-lui constamment des questions 

Des études en neurologie ont permis de savoir que le siège de la confiance en soi était situé dans le cortex préfrontal de tout être humain. Pour que cette partie du cerveau soit bien développée chez votre enfant, il faudra qu’il réfléchisse constamment à des situations données.

La meilleure astuce pour pousser un enfant à réfléchir est de lui poser des questions ou tout simplement le mettre devant un casse-tête qui est adapté à son âge.

Allez tout doucement avec votre enfant

L’éducation d’un enfant ne se fait pas en un jour. Il vous faut donc aller doucement avec eux. Tout ce qui vaut la peine prend du temps pour être réalisé.

Pour réussir à inculquer à votre enfant la confiance en lui, il faudrait que vous alliez à son rythme. Gardez en tête que chaque enfant a sa méthode d’apprentissage. Faites le nécessaire pour mieux l’aider lorsqu’il rencontre des difficultés.

C:\Users\user\Desktop\4c5958ec_w464.jpeg

Quels sont les signes qui prouvent qu’un enfant manque de confiance en lui ?

Si vous voulez savoir si votre enfant manque de confiance en lui, il existe des signes qui ne trompent pas.

Vous remarquerez chez votre enfant :

  • Absence d’engagement et l’incapacité à accomplir des choses seules : Votre enfant a peur de prendre de nouvelles initiatives ;
  • Recherche de votre autorisation, en tant que parent, avant de faire quoi que ce soit ;
  • Aucun signe d’estime pour lui-même : Il se croit nul, lâche et pense qu’il n’est pas capable de faire les mêmes choses que ses amies ;
  • Crainte du jugement des autres : Il voit le monde à travers le regard et l’opinion des autres ;
  • Il est réservé : il a peur d’aller vers les autres.