Comment débuter un potager sur son balcon

Vivre à l’étage dans un immeuble n’empêche pas de cultiver quelques plantes. Le balcon peut bien accueillir un petit jardin qui rassemble des fleurs ainsi que d’autres plantes que vous aimez. Mais pour rendre cet espace propice à une quelconque culture et l’entretenir, c’est tout un processus. Plusieurs techniques et outils interviennent. Cet article vous livre tous les petits secrets pour réussir vos débuts de jardinage sur balcon.

Qu’est-ce qui est autorisé ?

Que vous soyez locataire ou propriétaire, avant que vous ne commenciez votre jardinage sur balcon, il est préférable que vous vous renseignez sur les réglementations en vigueur. En fait, un balcon est généralement considéré comme une partie commune à jouissance privative.

Il peut donc arriver qu’on vous interdît d’installer vos plantes sur la terrasse. D’ailleurs, la loi française stipule que votre propriété se limite à la rambarde. Ainsi, légalement, il vous est impossible de faire un potager à l’extérieur de votre rambarde. Dans cette même logique, vous devez aussi respecter les différentes règles de bon voisinage et de sécurité.

Que faut-il planter sur votre balcon ?

Avant de penser à la création d’un potager sur votre balcon, il est primordial que vous connaissiez les légumes, les fruits et les plantes aromatiques qui s’adaptent et poussent facilement en jardinière ou en pots.

Les fruits à planter dans une jardinière

Beaucoup de fruits sont appropriés pour commencer un potager sur balcon. En effet, il s’agit par exemple des fruits rouges tels que les framboises, les cassis, les fraises, les myrtilles, etc. Ce sont tous de délicieux fruits qui, par leurs couleurs, participent à la décoration de votre balcon.

Ces plantes sont capables de s’intégrer parfaitement au design de votre maison. De même, c’est le cas des plantes de tomates cerise qui doivent être fréquemment arrosées afin d’obtenir une meilleure récolte. Tous ces différents fruits et plantes sont plus convenables pour une jardinière.

Les légumes à planter sur votre balcon

Il existe un nombre important de légumes que vous pourrez cultiver sur votre terrasse. Comme les fruits, ce sont des légumes faciles à cultiver et qui peuvent servir de déco à votre balcon. Vous avez le choix entre :

  • radis ;
  • haricots verts ;
  • carottes ;
  • aubergines ;
  • salades ;
  • navets ;
  • concombres ;
  • betteraves ;
  • etc.
Lisez aussi  Eviter les retards en location parking toulouse

En outre, il se pourrait que la culture des aubergines, radis et melons vous cause un peu de complications. Dans ce cas, vous pouvez faire appel à un expert jardinier pour vous aider. Ainsi, vous pourrez apprendre de lui ou gagner en conseil afin de réaliser une bonne culture les prochaines fois.

Les plantes aromatiques à planter dans votre petite jardinière

Dans ce cas aussi, elles sont d’un nombre important. La menthe, qui en fait partie, s’adapte très bien aux cultures sur balcons. Ce sont des plantes majoritairement à portée de mains. Aussi, elles sont faciles à couper avec une paire de ciseaux afin d’agrémenter vos plats. En plus, la plupart de ces dernières peuvent se cultiver dans un même contenant. Dans cette catégorie de plantes aromatiques, vous trouverez :

  • aneth 
  • romarin 
  • ciboulette 
  • basilic 
  • thym
  • origan
  • persil
  • etc.

Pour obtenir une bonne récolte avec ces types de plantes, vous devez ajouter un joli éclairage à votre balcon. Cela servira aussi à mettre en valeur votre potager.

Comment faire un potager sur votre balcon ?

Contrairement à ce que veulent vous faire croire les magazines, réaliser un potager sur votre petit balcon n’est pas du tout chose facile. C’est pourquoi vous ne devez en aucun cas vous lancer à l’aveuglette. Il faut bien vous informer sur les conditions et suivre différentes étapes présentes pour réussir vos cultures :

Choisissez un emplacement ensoleillé

Pour que votre culture potagère marche pour le mieux, il faut qu’elle soit bien orientée. C’est la première étape. Ainsi, votre potager doit être disposé au sud-est ou sud-ouest afin qu’il reçoive suffisamment de soleil. Dans le cas où votre balcon est orienté vers le nord, vous aurez beaucoup de difficultés à cultiver les légumes. Ces derniers ont vraiment besoin de soleil pour se développer.

Lisez aussi  Décoration : différences entre Art Déco et Art Nouveau

L’air doit circuler

Vous devez vous assurer que l’air circule correctement sur votre balcon. S’il stagne, il y a de fortes chances que vos légumes ne poussent pas normalement. Faites aussi très attention aux fumées de cigarette qui sont nocives pour les plantes. Lorsque votre terrasse est excessivement exposée au vent, prenez soin de protéger vos plantations à l’aide d’un coupe-vent. Sinon, elles risqueraient de souffrir à cause de l’excès d’air.

Achetez-vous de grandes jardinières

Vous avez une multitude de choix lors de l’achat de vos contenants pour créer votre potager. Préférez les grandes jardinières. Ce sont des équipements qui possèdent une contenance de 10 litres. Elles sont donc efficaces et esthétiques. Vous pourrez y faire pousser de nombreuses plantes.

Faites attention aux chignons

Les chignons racinaires concernent la plupart des arbustes comme les cassissiers, groseilliers, lyciets, etc. C’est sans oublier les différentes variétés d’arbres nains. Lorsque vous les cultivez en jardinières ou en pots, leurs racines se développent le plus souvent dans un milieu fermé. Elles sont donc capables d’explorer votre contenant en tournant en périphérie du pot pour former un racinaire. Cela peut causer un étranglement que la plante s’impose à elle-même qui se solde souvent par sa mort.

Pour lutter contre ce phénomène, vous devez retirer de temps à autre la motte de votre jardinière/pot pour contrôler l’état des racines. Également, il faut que vous rempotiez les arbustes dans un pot plus grand de quelques centimètres chaque année.

Utilisez les murs du balcon

Sur votre terrasse ou votre balcon, vous pouvez cultiver des potagers verticaux afin d’optimiser plus d’espace. Les fraises et les tomates habilleront donc rapidement vos murs de couleur. Vous aurez un jardin suspendu qui rendra plus sublime le balcon de votre appartement.

Lisez aussi  8 astuces pour cacher les câbles dans sa maison

Ne laissez en aucun cas le terreau se dessécher

Pour réussir votre jardinage sur balcon, vous devez arroser régulièrement votre potager pour que le terreau ne se dessèche pas. En fait, lorsque ce dernier est sec, il se rétractera et serait vraiment difficile à réhydrater.

Ainsi, pour bien vous y prendre, arrosez par-dessus afin que l’eau s’écroule plus rapidement dans la soucoupe. En outre, si votre terreau est complètement déshydraté, une solution s’impose. Vous devez bassiner vos pots dans un très grand récipient rempli d’eau.

Utilisez le marc de café

Afin d’enrichir naturellement la terre que contient votre potager et booster la croissance et le développement de vos différentes plantes, vous pouvez utiliser du marc de café. Ce sont des restes de café que vous devez conserver dans un lieu bien ventilé afin qu’il ne moisisse pas.

Ces derniers sont plus efficaces lorsqu’ils sont secs. Vous devez donc les utiliser dans un état sec. Pour bien vous y prendre, mélangez 1/3 du marc de café et 2/3 de terreau puis déposez votre potager en surface. Ensuite, vous devez utiliser une griffe pour faire incorporer ce dernier au terreau du pot.

Installez un composteur

Toujours sur votre balcon, vous pouvez installer un composteur. C’est une cuve qui permet de réduire considérablement vos déchets ménagers en les transformant en de simples composts. Celui-ci peut être utilisé comme engrais liquides dans votre potager. Il est très nourrissant pour la terre et facilite le développement de vos plantes et vos légumes surtout.

Arrosez bien votre potager

C’est la dernière étape, elle consiste à arroser constamment votre potager. Ainsi, vous devez procéder à l’arrosage de ce dernier deux fois par jour. En revanche, faites vraiment attention à ne pas rendre le terreau trop humide. Sinon vos plantes risquent de mourir. Afin d’éviter ce désastre, vous pouvez prévoir une réserve à perfusion lente. Aussi, vous pourrez installer un goutte-à-goutte qui marche par gravité.