Top 10 des jeux pour réduire l’anxiété chez votre enfant

Les enfants souffrant d’un trouble anxieux peuvent éprouver une nervosité et une peur irrationnelles, ce qui affecte leur fonctionnement quotidien. Ainsi, des jeux pour gérer l’anxiété chez les enfants peuvent les aider à faire face et à poursuivre leurs activités habituelles.

L’anxiété est un sentiment de nervosité extrême ou de malaise face à une situation ou un résultat. Tous les enfants en font l’expérience à un moment ou à un autre. Cependant, certains enfants ne parviennent pas à surmonter les peurs ou les inquiétudes qui sont courantes dans la petite enfance. Il est essentiel d’encourager les enfants anxieux à prendre de bonnes habitudes et à participer à des activités qui les aideront à surmonter leur anxiété.

Voici dix jeux amusants, approuvés par les thérapeutes (et les enfants !), qui traitent des troubles anxieux et favorisent la relaxation et la réduction du stress chez les enfants.

1. La peinture

La peinture est une excellente activité pour calmer le stress et l’anxiété. Laissez vos enfants choisir le matériel qu’ils veulent utiliser, qu’il s’agisse de couleurs, de peintures, d’aquarelles ou de crayons de couleur, l’idée est de leur vider l’esprit par leurs traits et l’utilisation de la couleur.

Si vos enfants sont plus âgés, les livres de peinture par numéros sont excellents, car ils demandent un peu plus d’attention. Ils les aideront à garder leur esprit concentré sur ce sujet, au lieu de se focaliser sur des pensées négatives.

2. Raconter des blagues

Le rire est sans aucun doute l’un des meilleurs médicaments et un excellent moyen de réduire le stress, tant chez les enfants que chez les adultes.

Le rire a des effets directs sur le rythme cardiaque et la circulation sanguine, qui augmente lorsque nous rions beaucoup et diminue ensuite, ce qui nous laisse une sensation de détente.

3. Pierres d’inquiétude

Cette activité est l’une de celles que les enfants vous demanderont de faire encore et encore. Elle leur apportera un certain réconfort pendant le temps qu’ils passeront loin de vous ou de leurs proches.

Lisez aussi  Où trouver le casino de Pornic ?

Achetez de la pâte à modeler et demandez aux enfants de choisir jusqu’à trois couleurs qui les rendent calmes ou heureux. Pendant qu’ils roulent les couleurs en une boule, parlez à l’enfant de ce que cette pierre symbolise pour eux. Vous pouvez peut-être lui dire que c’est une pensée positive ou un mantra favori tel que « Je peux m’en sortir ».

Après avoir laissé la pierre sécher et durcir, l’enfant peut la garder dans sa poche et l’utiliser dans les moments difficiles pour se rappeler qu’il est en sécurité et qu’il contrôle la situation. Les parents peuvent même s’impliquer dans cette activité et fabriquer une pierre d’inquiétude comme objet de transition pour les enfants qui ont des difficultés à se séparer.

4. La danse

La danse est une activité qui présente de nombreux avantages pour la santé mentale et physique. Grâce à la danse, les enfants peuvent améliorer leurs capacités de communication, accroître leur confiance et leur estime de soi.

La musique accompagnée de mouvements corporels les aidera à s’exprimer et à réduire le stress. Vous pouvez varier le type de musique et demander à vos enfants de bouger comme ils le sentent lorsqu’ils entendent la mélodie. Ils feront certainement le vide dans leur esprit et se sentiront plus calmes.

5. Un monstre qui mange les soucis

La vie ne serait-elle pas plus facile si nos enfants pouvaient se débarrasser de leurs soucis en les donnant à manger à une sorte de mangeur de soucis ? Cela pourrait être une possibilité réelle avec ces adorables monstres en peluche. Votre enfant peut écrire ou dessiner un souci sur un morceau de papier et le mettre dans la bouche à fermeture éclair du monstre de souci.

Nous utilisons depuis longtemps des techniques similaires pour gérer l’anxiété, l’inquiétude ou la colère. Nous écrivons ce qui nous tracasse et jetons le papier à la poubelle ou dans les toilettes. Ce jouet est une belle variation sur ce même concept.

Lisez aussi  Fibromyalgie : quels sont les traitements

6. Les pots à idées

Le pot à paillettes calmant, également appelé pot à idées, est un projet d’artisanat amusant que vous pouvez réaliser avec votre enfant. Il s’agit d’un projet de pleine conscience qui a fait ses preuves et qui est connu pour favoriser la relaxation.

L’objectif est de faire en sorte que votre enfant utilise ce pot de façon autonome lorsqu’il est anxieux. L’activité du bocal d’apaisement aide les enfants à se détendre, à se concentrer et à réaliser que le fait de prêter attention à leurs sens peut atténuer leur anxiété.

Ajoutez de la colle à paillettes dans un bocal en verre rempli d’eau chaude et mélangez bien. N’oubliez pas que plus l’eau est chaude, plus il est facile de dissoudre les paillettes sans former de grumeaux. Ajoutez du colorant alimentaire et des paillettes pour rendre le mélange plus vibrant et étincelant. Remplissez le bocal d’eau chaude jusqu’au bord. Veillez à ce que les bouchons des bocaux soient bien collés pour éviter les débordements.

7. Souffler des bulles

Les activités qui impliquent une respiration profonde ont un effet calmant sur le système nerveux et le cerveau. Faire des bulles nécessite une respiration profonde et est donc utile pour les enfants anxieux.

Préparez un mélange d’eau et de savon et conservez-le dans un récipient. Laissez votre enfant souffler autant de bulles qu’il le peut à l’aide d’un souffleur de bulles. Vous pouvez également rendre cette activité plus intéressante en demandant à votre enfant de souffler des bulles au-dessus de sa tête tout en étant allongé sur le sol, sur le dos. Laissez-le observer les bulles lorsqu’elles atteignent progressivement le sol.

8. Les instruments de musique

Jouer d’un instrument de musique peut réduire efficacement le niveau de stress, car la musique est un tranquillisant naturel.

Lisez aussi  Les meilleures assurances pour un tour du monde

Il a été démontré que la musique abaisse la pression artérielle, calme le stress, réduit l’agressivité et l’anxiété.

Si vos enfants jouent d’un instrument, en plus de se sentir plus détendus, ils amélioreront leur mémoire, leur intelligence spatiale, leur coordination, leurs compétences linguistiques et mettront de côté les pensées négatives.

9. Dialogue avec soi-même

Les enfants peuvent apprendre à maîtriser leurs inquiétudes en recadrant leurs pensées et en utilisant le dialogue avec eux-mêmes pour se sentir plus forts. Il peut sembler étrange pour les enfants de se parler à eux-mêmes au début. Le fait de répondre à leurs inquiétudes d’une voix affirmée les aide à contrôler leurs pensées anxieuses.

Pratiquer le dialogue avec soi-même est facile et peut être amusant pour les enfants. Suivez les étapes suivantes pour travailler sur la maîtrise de ces inquiétudes :

  • Énoncez la pensée anxieuse ;
  • Expliquez pourquoi cette pensée ne cesse de surgir ;
  • Proposez une contre-proposition raisonnable ;
  • Reprenez le contrôle.

Si un enfant a peur des chiens, par exemple, la pratique pourrait ressembler à ceci :

  • Les chiens sont effrayants parce qu’ils mordent.
  • Une fois, j’ai vu un chien mordre quelqu’un et ça m’a fait peur.
  • Les chiens peuvent être amicaux et sont doux à caresser.
  • Arrête de t’inquiéter ! Je n’ai pas peur des chiens ! Mon ami a un chien gentil et je sais que je serai en sécurité près de ce chien.

10. Compter à l’envers à partir de 100

Compter peut être un jeu très facile pour les enfants. Mais compter à l’envers peut en fait être un défi ! Il encourage votre enfant à rester concentré, tout en lui faisant oublier ce qui le préoccupe vraiment.

Si vous souhaitez améliorer les compétences mathématiques de votre enfant, vous pouvez trouver des jeux éducatifs similaires en ligne. Au-delà de l’apprentissage du calcul mental rapide, ce type de jeu développe l’esprit d’entreprise et les compétences socio-émotionnelles de votre enfant.