Quelles sont les méthodes pour favoriser l’autonomie d’un enfant de 12 ans ?

Il est important d’aider nos enfants à développer leur autonomie dès leur plus jeune âge. Cela les aidera à se débrouiller dans la vie et à affronter et surmonter les défis qui se présentent.

Les parents souhaitent que leur enfant grandisse de cette manière, car cela est important pour mener une vie heureuse et productive à l’âge adulte. Cependant, cette transition s’accompagne souvent de certaines difficultés, autant pour les enfants que pour les parents.

Quelques conseils pour encourager l’autonomie des enfants âgés de douze ans : comment pouvons-nous les aider à être plus indépendants ?

Les types d’autonomie

Les enfants de 12 ans peuvent devenir des adultes sains et autonomes, qui ne sont pas contrôlés par les autres. On identifie 3 types d’autonomie :

Émotionnel

Ce concept se rapporte aux sentiments et aux émotions impliqués dans nos relations avec les autres. Lorsqu’ils sont confrontés à un problème, les enfants émotionnellement autonomes sont capables de chercher leurs propres solutions. Ils ne dépendent pas du soutien émotionnel de leurs parents.

À l’âge de 12 ans, on assiste à un changement de mentalité. Pour la première fois, les parents sont perçus comme des personnes réelles, avec des défauts et des forces. Au lieu de se tourner vers leurs parents, les enfants se tournent vers leurs pairs pour obtenir un soutien émotionnel. Ils s’impliquent davantage dans leurs amitiés et développent des relations intimes.

Comportemental

L’autonomie comportementale est la capacité à prendre des décisions et d’aller jusqu’au bout de ses actions. On ne se contente pas de suivre ou de copier le style de décision des parents ou des copains.

Au fur et à mesure que les enfants de 12 ans grandissent, ils se rendent compte que des situations différentes exigent des solutions différentes. Ils sont capables de penser de manière abstraite, de comparer des choix et de réfléchir à la manière dont leurs décisions peuvent modifier un résultat.

Lisez aussi  Top 10 des jeux pour réduire l'anxiété chez votre enfant

Sur le plan du développement, c’est entre 15 et 18 ans qu’ils commenceront à avoir plus confiance en leurs propres capacités de prise de décision. A ce stade, ils se dirigent vers une véritable autonomie comportementale.

Basée sur les valeurs

L’autonomie fondée sur les valeurs consiste à prendre des décisions sur la base d’un système de valeurs personnelles en matière de choix spirituels, politiques et moraux.

Ce type d’autonomie permet à votre enfant de tirer des conclusions indépendantes sur ses propres valeurs. Il ne se contente pas d’accepter les valeurs dans lesquelles il a été élevé ou de suivre celles de ses amis.

Comment favoriser l’autonomie des enfants de 12 ans ?

Lorsqu’il s’agit de favoriser l’autonomie des enfants, il est important de se rappeler que chaque enfant a son propre rythme d’évolution. Cependant, les conseils que nous allons partager avec vous ne sont que des lignes directrices.

Fixez des règles

Définissez des attentes claires et cohérentes en ce qui concerne :

  • les fréquentations,
  • le travail après l’école,
  • la sécurité,
  • l’épargne et les dépenses, etc.

Il est également important de ne pas oublier d’adapter certaines règles aux besoins changeants de votre enfant à mesure qu’il grandit.

Créez des opportunités d’autonomie

Il est possible de créer de nombreuses opportunités pour que les enfants réussissent dans leur quête d’autonomie. Par exemple, si vous savez que votre enfant aime prendre ses propres collations, placez-les sur une étagère qu’il peut atteindre.

Il est également utile de donner à votre enfant la possibilité de manipuler son environnement. Aussi frustrant que cela puisse être pour un parent, laissez votre enfant jeter les blocs sur le sol ou retirer tous les livres de l’étagère. Lorsqu’il a terminé, vous pouvez lui donner l’exemple de compétences utiles en lui demandant de vous aider à nettoyer.

Donnez-leur des missions

Les enfants sont constamment en mouvement, et cette énergie peut leur causer des problèmes. Donnez à votre enfant des tâches à accomplir afin qu’il puisse canaliser et concentrer son énergie. Cela contribuera également à lui donner un sentiment d’indépendance lorsqu’il terminera ses tâches et connaîtra un sentiment d’accomplissement.

Lisez aussi  10 approches pour arrêter que votre enfant ne vous mente

Donnez des choix

Dans certaines situations, les enfants peuvent avoir l’impression que tout est hors de leur contrôle et qu’ils n’ont pas leur mot à dire. Chaque fois que vous pouvez donner un choix à votre enfant, vous lui apprenez activement à prendre des décisions.

Donnez à votre enfant des occasions de choix acceptables et laissez-le choisir ! Par exemple, demandez-lui s’il préfère aller au parc ou se promener dans les bois, ou s’il préfère des tranches de pommes ou des raisins secs pour son goûter.

Guidez les décisions de votre enfant

Lorsque votre enfant atteint l’âge de 12 ans, il est temps pour vous de cesser de prendre des décisions à sa place et de commencer à le faire avec lui. Il peut être utile d’inclure votre enfant dans le processus décisionnel familial. Il apprendra ainsi comment vous prenez vos décisions, tout en montrant que vous appréciez sa contribution, ce qui renforcera son estime de soi.

Lorsque votre enfant de 12 ans doit prendre une décision, une approche de résolution de problèmes peut l’aider à développer des compétences de prise de décision indépendante. Cette démarche implique de :

  • s’informer sur les nombreux choix possibles,
  • discuter des avantages et des inconvénients de certaines actions,
  • prendre une décision optimale en pesant les avantages et les inconvénients,
  • réfléchir à ce qui se passera si les choses ne se passent pas comme prévu,
  • donner à votre enfant son avis sur la façon dont il fait face à la situation.

Lorsque vous enseignez cette compétence à votre enfant et que vous lui permettez ensuite de prendre la décision, vous lui donnez confiance en lui.

Lisez aussi  Limite alcool Andorre, toutes les infos ici

Recherchez les occasions de discussion

Les recherches montrent que les enfants de 12 ans se tournent vers leurs amis pour obtenir des opinions sur les questions sociales. Cependant, ils accordent en réalité plus de valeur aux conseils de leurs parents sur les valeurs, l’éthique, la morale, la religion, la politique et la planification de l’avenir.

Il est peu probable que votre enfant entame une conversation sur le dernier article paru dans le journal, mais il sera probablement heureux que vous l’entamiez. Plus vous discuterez de votre vision du monde, plus votre enfant utilisera ces discussions pour définir sa propre identité.

Tâches à confier aux enfants de 12 ans pour favoriser leur autonomie

Voici quelques-unes des activités que les enfants de 12 ans peuvent faire et qui sont d’une grande aide pour promouvoir leur autonomie :

  • arroser les plantes,
  • aider aux soins des animaux domestiques,
  • ranger leur chambre,
  • cuisiner ensemble,
  • séparer le linge,
  • ranger les vêtements dans les placards,
  • faire la vaisselle,
  • aller acheter des articles simples,
  • sortir les poubelles,
  • aider aux tâches ménagères,
  • aider à ranger les courses, etc.

Les parents sont leurs guides

Grandir peut être un processus désordonné. Les enfants de 12 ans éprouvent souvent des sentiments contradictoires sur des questions ou des personnes. Votre enfant peut sembler vous aimer et vous manquer de respect en même temps. Il peut vouloir être libre, mais aussi être guidé. Il peut vouloir passer du temps avec ses amis, mais aussi être seul. Ces signaux contradictoires sont normaux et se produisent parce que votre enfant est encore en plein développement émotionnel et social.

Soyez patient avec votre adolescent et veillez également à prendre soin de vous. Cette période peut être difficile pour les parents. Demandez de l’aide si vous en avez besoin et veillez à utiliser des techniques de réduction du stress pour vous sentir au mieux de votre forme.