Enfant timide : Quelles activités pour l’aider ?

Du fait de l’environnement et des réalités quotidiennes, certains enfants souffrent de façon exacerbée du regard des autres. Cela peut les rendre timides. La timidité peut causer plusieurs blocages qui peuvent agir sur l’évolution de l’enfant. Heureusement, aujourd’hui, des astuces existent pour les aider à surmonter ce fléau. Elles sont présentées ici sous forme d’activités que les parents peuvent mettre en place afin d’aider leurs enfants à trouver un équilibre et s’épanouir.

Le théâtre

Activité d’imitation où des gens jouent le rôle de personnages devant un public, le théâtre est une excellente activité pour vaincre sa timidité.  Pour prendre confiance en soi, il n’y a rien de mieux que de se lancer dans les jeux de rôle. Cela permettra à votre enfant de s’affirmer. Ce n’est pas donné à tout le monde de faire de l’imitation sur scène. Même certains adultes ont du mal à le faire à cause du stress. Donc si votre enfant y arrive, cela signifie qu’il progresse.

Jouer un rôle sur scène lui permettra de prendre confiance en lui et en sa capacité à réagir en société. Cette activité lui permettra également de ne pas être bloqué par la foule lorsqu’il a besoin de s’exprimer. Cela va l’aider alors à très vite affirmer sa personnalité. De plus, votre enfant pourra se faire des amis et donc s’intégrer plus facilement dans un groupe. C’est aussi un facteur qui peut l’aider dans son estime de soi.

Les arts martiaux

Les arts martiaux peuvent aider un enfant à vaincre sa timidité. C’est aussi un bon moyen d’apprendre les règles de vie en société. Aussi, se sentir fort physiquement augmente la confiance en soi. Or la confiance en soi est un excellent remède contre la timidité. Les arts martiaux ne pourraient lui faire que du bien. En plus, ce sont des arts qui permettent d’aller vers les autres, et donc de se faire des amis.

Lisez aussi  Quelles sont les méthodes pour favoriser l’autonomie d’un enfant de 6 ans ?

Les arts martiaux existent sous plusieurs formes.  Certains sont plus engagés que d’autres. En fonction de l’âge de votre enfant, faites le choix qu’il faut. 

Votre enfant peut faire du :

  • Judo dès 4 ou 5 ans ;
  • Karaté à partir de 6 ou 7 ans ;
  • Aïkido à partir de 6 ou 7 ans ;
  • Tae-kwon-do à partir de 6 ou 7 ans ;
  • Kung-Fu à partir de 7 ou 8 ans ;
  • Kendo à partir de 8 ans.

Les spécialistes du domaine pourront vous aider à faire le choix particulier d’un art martial pour lui. Il est normal que vous craignez une blessure si votre enfant pratique un sport de combat. Mais rassurez-vous, la dangerosité des techniques de combats varie en fonction de l’âge d’apprentissage. De plus, les règles utilisées lors des cours rendent la pratique sécurisée pour les enfants. Vous n’avez donc rien à craindre.

Optez pour les sports collectifs

Vous pouvez aussi faire simple, si vous n’êtes pas convaincu par les arts martiaux. Les sports collectifs sont aussi indiqués pour lutter contre la timidité. Qui parle de collectif, parle de communication. Lorsqu’on veut faire une activité ensemble, on doit communiquer. Tous les sports collectifs requièrent de la communication. Que ce soit le football, le basket-ball, le volley-ball ou encore le handball, ils nécessitent tous une communication. Parce que sans communication, les coéquipiers ne peuvent pas se comprendre sur le terrain et obtenir la cohésion nécessaire dans un match en équipe.

Le fait que votre enfant pratique un sport collectif améliorera sa capacité de communication avec les autres. Non seulement il pourra se dépenser physiquement, mais aussi développer une capacité de communication spontanée sans pression. Il pourra aussi s’intégrer facilement à un groupe de copains. En devenant capitaine d’équipe par exemple, il aura même la possibilité de développer rapidement un leadership.

Lisez aussi  Mon bon plan en matière d'achat ski en ligne

Les sports collectifs existent sous plusieurs formes. Laissez votre enfant choisir lui-même celui qu’il souhaite pratiquer. Non seulement cela lui permettra de se dépenser physiquement, mais aussi de mieux s’intégrer dans une bande de copains. C’est un bon moyen pour vaincre sa timidité.

Valorisez votre enfant

Activité d'écriture des enfants

Pour garder sa confiance en soi, votre enfant a besoin de se sentir valorisé. Il a besoin de sentir que ce qu’il veut, ce qu’il pense ou ce qu’il ressent a une importance. Afin de faciliter cela, proposez-lui de faire des choix selon ses préférences et ses envies. Cela lui donnera la chance de prendre de petites décisions et de gagner de la confiance en lui. Par exemple, il peut choisir ses vêtements, le repas du soir, les livres à lire avant de dormir ou un jeu à faire en famille.

Confiez-lui des responsabilités. Le fait d’avoir des responsabilités développe la confiance en soi, et cela a déjà fait ses preuves. Si votre enfant a des responsabilités, il va non seulement se sentir important, mais aussi actif. Confiez-lui par exemple le fait de faire lui-même son lit ou de ranger ses jouets après s’être amusé.

Accordez de l’intérêt à ce qu’il fait. Cela renforcera son estime de soi. Si votre enfant dessine ou fait, par exemple, une bricole, rapprochez-vous de lui et posez-lui des questions sur ce qu’il fait. Cela va développer sa capacité d’expression.

Votre sens de l’écoute et l’intérêt affiché pour ses projets vont le mettre en situation de confiance. Par la suite, il n’hésitera pas donc à faire des choses par lui-même et à se rapprocher spontanément de vous pour vous les montrer. Grâce à ce processus de communication perpétuel, la timidité disparaîtra chez votre enfant, pour votre grand bonheur.

Faites vivre des expériences positives à votre enfant

Peinture pour enfants

Plus votre enfant se sent capable de faire des choses, plus il se sent bien. Et plus il se sent bien, plus il gagne en confiance. Le talent ne se cache pas et lorsque quelqu’un sait qu’il a du talent, il n’hésite pas à le montrer. Cela lui permet d’être plus à l’aise et d’aller vers les autres. Montrez à votre enfant qu’il a du talent et que ça ne peut pas rester caché. Encouragez-le dans ses actions innovantes. 

Lisez aussi  Les bienfaits des sports collectifs sur un enfant de 10 ans

Lorsqu’il joue au super-héros par exemple, dites-lui que c’est lui qui va sauver le monde et dites-lui qu’il est plus fort que les méchants. Ça va décupler sa confiance en soi.

Aussi montrez que vous avez confiance en lui. Lorsque vous l’emmenez au parc par exemple, laissez-le explorer tout seul les modules de jeux. Accompagnez-le uniquement lorsque vous sentez qu’il en a besoin. Laissez-le explorer seul ses limites. Il ne restera pas toujours un enfant. Il est très important de rendre votre enfant autonome dès le plus jeune âge en le laissant se débrouiller tout seul pour l’aider à affirmer sa personnalité et à se sentir responsable. Vous verrez qu’il cherchera des solutions au fur et à mesure en vous demandant de moins en moins d’aide.

Vous avez désormais une idée sur des activités à mettre en place pour aider votre enfant à vaincre sa timidité. La timidité n’est pas un crime, ni un danger, mais cela peut constituer un blocage pour la progression de vos enfants. Celui qui est timide rate des opportunités parce qu’il ne sait pas comment les saisir. Du théâtre en passant par les arts martiaux ou encore les sports collectifs, une multitude d’activités sont disponibles pour permettre à votre enfant de vaincre sa timidité. Alors n’hésitez plus et faites ces activités avec vos enfants. Ils se sentiront plus confiants et vous remercieront plus tard.